À PROPOS D'OLIVIER DE LA HOSSERAYE

    Qu’est-ce qu’un livre ancien ? Chacun peut avoir sa propre définition, mais pour ma part, j’appelle « livre ancien » tout ouvrage publié avant la 1ere guerre mondiale.

Autrefois « focalisé » essentiellement sur les livres des XVIIe et XVIIIe siècle, j’ai appris à connaitre et aimer aussi les belles reliures d’éditeur (cartons d’éditeur) qui égaient ma bibliothèque.

Le livre ancien est un élément de notre patrimoine au même titre qu’un tableau ou une sculpture. Il est un lien avec ces « artisans » qui l’ont façonné et décoré. Imaginaient-ils que 2 ou 3 siècles après eux, ces ouvrages seraient lus, admirés, entretenus ou restaurés par un quidam qui vit dans un autre monde, sur une autre planète ? Que leurs livres jouxteraient un ordinateur ou une tablette numérique ?

Ces ouvrages qui ont traversé les siècles, souvent dans des conditions de conservation pas ou peu adaptées, sont les vestiges d’un travail artisanal de grande qualité et gages de l’utilisation de matériaux également de qualité.

Pris individuellement les livres anciens sont souvent des œuvres d’art. Réunis dans une pièce, ils constituent un véritable décor de théâtre dans lequel vous êtes l’acteur principal.

Lien avec ceux qui l’ont possédé, feuilleté, parcouru et qui nous ont transmis ces éléments de patrimoine … 

  • Emotion devant ces marque-pages, fleurs séchées, lettres, images pieuses, listes de course… qu’un lointain lecteur a oublié entre 2 pages !

  • Emotion devant ces ex-libris gravés, ou certaines notes manuscrites, parfois maladroitement, d’un adulte ou un enfant, avec une orthographe incertaine !

  • Emotion devant ces livres de prix du XIXème siècle (moi qui en ai eu si peu !) sur lesquels figurent le nom et la classe du récipiendaire ainsi que la discipline couronnée ! J’imagine le petit garçon ramenant fièrement ses trophées à la maison et rêvant devant les gravures illustrant des récits historiques ou des voyages dans des contrées lointaines. 

Si le livre ancien a souvent une connotation « élitiste », parce qu’autrefois réservé à une caste aristocratique (XVIIème - XVIIIème) puis bourgeoise (XIXème), vous seriez surpris de voir que, à l’exception de certains ouvrages rares ou recherchés (éditions originales ou provenant d’une bibliothèque prestigieuse), beaucoup de livres anciens ne coutent pas beaucoup plus chers (à l’unité) qu’un livre moderne, qui ne possède cependant aucun de leur charme.

Je souhaite au passant « inconnu » sur ce site internet d’avoir autant de plaisir au contact des livres anciens que j’en éprouve pour ma part.

          N’hésitez pas à me contacter, par courriel (revesdelivres37@gmail.com) ou par téléphone (07.87.20.27.28) si vous souhaitez que je fasse une recherche particulière pour vous, sans engagement de votre part. C’est mon plaisir que de parcourir les salles de ventes aux enchères de ma région (Centre) ou de faire des recherches sur internet dans le domaine des livres anciens.

Vous pouvez également me contacter si vous souhaitez vendre des livres anciens.

N’hésitez pas à me rendre visite dans ma boutique « éphémère » dans cette belle ville de Richelieu ouverte 3 jours par semaine de mai à septembre. 

Belles lectures et à bientôt !